27 août 2007

Un Week End à Dublin

Pour quelqu’un qui tient un blog censé témoigner de sa vie forcément superbe (on vit toujours des souvenirs inoubliables à l’étranger, c’est bien connu), extraordinaire (à des années lumières de ce que vous connaissez du Geoffrey parisien), il serait temps que je vous décrive un week-end (absolument pas type, sinon j’aurais pas décidé de vous le décrire).Ames sensibles, passez votre chemin. (Ou allez chez Larouquine ou Lili, au choix).

Un vendredi soir complètement fou. A signaler notamment que Julie nous avait convié à sa, je cite, « leaving party ». Nous sommes donc allés dans un pub où nous l’avons trouvée entourée de 5 collègues mâles, dans une ambiance Dj qui nous passait, entre autres douceurs auditives, les Spices Girls. La soirée s’est poursuivie, à deux, dans plusieurs autres pubs (plein d’autres même) pour notamment s’achever au fameux et très branché Anseo, situé à 20 mètres de la maison. Pratique en cas d’ébriété.

Samedi ; après un brunch délicieux chez Gruel (aaaaah, le Lonely Planet), Ben et moi sommes allés à la Guinness Storehouse. Superbe : imaginez le musée de la Guinness, le sanctuaire des sanctuaires, avec une visite tout en crescendo, le point d’orgue étant constitué d’une Pint savoureuse, offerte dans une salle moderne, une sorte de soucoupe volante qui permet d’explorer Dublin à 360°. « La vache, on se sent tout petit ». La photo souvenir prise par des touristes sympathiques (que je remercie encore ici, car je suis sur qu’ils me lisent) est sans conteste à la hauteur de l’événement. Visages blancs et sourires francs se sont affichés sans complexe.

Le dîner de samedi soir mérite aussi d’être raconté : la commande de la Dominos pizza sur internet s’est fort bien passée. La livraison en 20 min chrono aussi. J’ai simplement failli me mettre à dos mon ami de toujours car j’ai fait la connerie de commander une pizza spécifiée pour deux personnes, alors que lui aurait préféré commander deux pizzas spécifiées pour deux personnes. Et il avait raison : on était affamé après cette pizza. Parfois, je me demande si on n’est pas enceinte.
Vous êtes déjà en train de chercher en parallèle sur internet un stage à l’étranger pour vous aussi vivre l’aventure folle de l’étranger ? Attendez la suite !
Samedi soir, on était un peu claqué, faut bien le dire : on n’avait pas fait de sieste car on avait agrémenté la journée de trop de marche à travers la ville. Mais, nous, attention, on sort quand même, même si on est fatigué : héhé, c’est ça aussi la jeunesse ! On s’est fait 2 pubs différents, oui messieurs dames, et on y a croisé tour à tour les sosies d’Avril Lavigne et de Mimi Mathy.

Dimanche : c’est le jour où la vie quotidienne à 300km/h a le droit de faire une pause. C’est pourquoi, un pique nique s’est organisé dans une charmante ville de la banlieue Dublinoise (Dalkey) où nous avons mangé en dessert des mini-bites de chez Marks and Spencer. Comme moi j’aime beaucoup l’humour, ces succulents corn flakes au chocolat ont donné lieu à bien des boutades et autres calembours que je vous épargnerai ici (même si c’était vraiment très drôle). Le point culminant de la visite a été sans conteste la rencontre avec les Phoques dans le petit port de pêche.

Alors, votre stage est trouvé, votre billet est réservé ?

Posté par Jeferai à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un Week End à Dublin

Nouveau commentaire