30 novembre 2007

J-4 Tourisme de groupe

Tourisme, moi.

Oui j’ai fais la crise du petit con sur le départ qui se dit : « faut que je sorte de Dublin, faut que je sorte de Dublin ». Après Belfast samedi, Cliff of Mohers, Galway Bay et Galway city en une journée jeudi!

Je me suis booké le tour formule tout compris: train + bus + guide “professionnel” + arrêt déjeuner imposé dans un pub où toute forme d’évolution semble s’être arrêtée (sauf l’inflation).

6H30 : point de rendez-vous.

Un petit groupe de vainqueur était déjà présent : nous avons donc pour ce tour la petite grosse sans pote, les couples transits qui affichent une bonne cinquantaine au compteur, le photographe amateur qui a ramené l’appareil photo de ouf ET le caméscope (appareils qu'il affichera fièrement autour du cou du début à la fin) et un couple jeune hilare. Puis, Jeferai, petit français sans pote. Sans oublier : le guide, mais le guide "professionnel" (Il s'est présenté comme tel). 

Un guide professionnel, ça fait ça : je commence à taper un petit roupillon dans le train quand il me fait : « Hep, salut, je suis John, si t’as envie de pisser c’est maintenant parce qu’à Limerick Junction on n’aura pas le temps » ! A ce moment précis : je prends peur.

Je suis bien loin du compte.

9h05 Limerick.

Un Gérard local nous attend sur le quai : ce sera le conducteur du bus pour la suite de la ballade. Scandale : il manque un couple à l’appel. Un pauvre type a eu envie de pisser. ON L'AVAIT POURTANT PREVENU, MAIS NON Y A TOUJOURS UN RELOU POUR N'EN FAIRE QU A SA TETE !!!

Gérard il a froncé les sourcils, et il a dit : « La ponctualité sera le maître mot de la journée, okay ?  OKAY LES GARS?".

Je passe les détails techniques : le micro qui marche pas, Gérard qui manque de se casser la gueule en montant dans le bus en glissant sur un paraflotte mal refermé et mal rangé.

10h30 : Visite d’un château fort et d’une reconstitution d’un village irlandais du 19e siècle.

D’emblée, je me dis : « mais qu’est ce que je fous là ? Qu’est ce que j’en ai à foutre de voir trois baraques grossièrement reconstituées pour vivre l’Irlande du 19e siècle ? ». Je passe le guide du chateau fort, ridiculeusement déguisé en mec du moyen-age, mais avec un portable à la ceinture.  Puis là, arrive un élément perturbateur qui vient se joindre à la fête : une américaine sans pote. Alors d’emblée, je le sens bien, elle se dit, « je suis sans pote, il est sans pote, on va être pote ». Oui, mais non. Je fais diversion.

13h00. Déjeuner.

Evidemment, c'est le piège, une sorte de Lost à l'irlandaise: dans un décors magnifique à 5km des Cliffs of Moher, le bus nous dépose dans un pub pour manger. Gérard est radical et insistant: « Surtout ne prenez pas un sandwich, prenez une bonne assiette, vous avez besoin de beaucoup manger, sinon vous allez être crevés! ». Et là, un couple de Norvégien a pitié de moi et me propose de manger à leur table. Le problème, c’est que je parle pas Norvégien (Oh je suis sotte, c'est du suédois!) et eux ne parlent pas anglais.

Echange de sourires, de mimiques du genre « super bon» et le mec me prend la jambe en me montrant les beaux clichés de sa femme pris ce matin devant une charmante chaumières reconstituée.

Drame : le retour au bus était prévu à 14H00, et biensur il a fallut qu’une relou se pointe à 14h02. « Désolée, je faisais du shopping ». ON S'EN BRANLE, T'ES A LA BOURRE, CONNAAAAASSE !!!

15h00

Les Cliffs of Moher. Là aussi, Gérard il a gueulé: “Je vous préviens les gars, c’est retour 15h30, et pas un pète de retard. Egalement, vous me suivez le chemin balisé, donc sécurisé. Je ne veux voir personne prendre les chemins sauvages. Je vous ai à l’œil les gars ».

Nous, on écoute Gérard, on a bien senti que fallait pas rigoler, on a tous pris les chemins balisés. Puis on n’a qu’une demi heure pour faire des photos, alors, ça shoote à tout va. Et là, le guet apens. L’américaine sans pote vient me voir et me dit : « Je te prends en photo » ? « Ah bah oui, oui oui ».

15H30 (précise)

Retour au bus. L’américaine qui a maintenant un pote (moi) s’assoit à côté de moi. Ce qui me vaudra un clin d’œil bien gras de Gérard.

Le bus roule sur la baie de Galway. Magnifique. Mais ces routes tournent, sont mal entretenues et je commence à me sentir malade dans le bus. Heureusement, y’avait miss Texas pour me faire une grande conversation sur sa vie et la puanteur des français (je déconne pas).

17H30

Arrivée à Galway. Pluie battante. Pas d’autre solution que de se réfugier dans un pub. Avec qui ? AVEC QUI ? Avec la texane biensur !

Retour Dublin 21H00.

Posté par Jeferai à 13:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur J-4 Tourisme de groupe

    Délicieux ce petit billet...J'ai bien rit, et pourtant God knows que j'aime pas ton humour d'habitude...

    Posté par Benou, 30 novembre 2007 à 13:45 | | Répondre
  • ahahahahaha !!!!!

    Posté par Nico, 30 novembre 2007 à 14:00 | | Répondre
  • Salut Jeferai!
    Ton blog est vraiment très sympa! Cet article surtout sur ta sortie à Galway! Vraiment sympa! J'ai l'impression de m'y retrouver la fois oú j'y suis allée! Vraiment magnifique non ? les paysages! Même si ac ton groupe atypique et un guide pro hors norme! Vous avez bien dû rire! J'ai lu un article hier sur l'Irlande également qui décrit quelques bons plans sur le blog d'Atrapalo! Si ça te dit, voici le lien :
    http://blog.atrapalo.fr/france-%E2%80%93-irlande-en-avion-ou-ferry-dublin-cork-galway-vous-connaissez.html
    Bonne lecture et à bientôt!
    Valérie

    Posté par Valérie, 20 novembre 2009 à 12:38 | | Répondre
Nouveau commentaire