03 décembre 2007

J-0

Un dernier week-end.

Vendredi soir:

De toute évidence, devant le fiasco de mes adieux à ma sauveuse de vie sociale en Irlande, je ne pouvais qu'être ravi par la surprise que me réservait ma partageuse de bureau. En fin de journée, les gens du département avec lesquels je travaillais sont arrivés dans mon bureau avec un gâteau au chocolat (putain je vais chialer); des macarons Marks & Spencer (je chiale), une carte "Good Luck" et un petit cadeau.

J'étais ému.

Puis drinks au Conrad avec les irréductibles, vin et mets d'une finesse incomparable pour se remettre dans l'ambiance France, tout doucement.

Samedi soir:

Vodka, chili et bonne compagnie. Le couple le plus sympathique de Dublin a contribué à me faire passer un très bon samedi soir. J'étais ému.

Dimanche après midi:

J'ai passé la journée avec une charmante assistante qui travaille dans mon cabinet, future avocate qui plus est. Sympathiques ballades dans Phoenix Parc (si, j'y ai même vue des Daims, des cerfs et Bambi et ses potes). Elle m'a offert des piti cadeaux. Elle est trop bien, trop gentille, et c'était une charmante journée.
J'étais ému.

Dimanche soir:

Bar à vin avec ma partageuse de bureau et une collègue bien sympathique du cabinet. Sympathique. J'étais ému.

Puis, les adieux avec ma colloc: un hug, pi c'est tout.

J'ai fini par chialer toutes les larmes de mon corps: j'ai mangé un dernier Burger King.

J'étais ému.

Ce billet vous a ennuyé? Oui, peut-être, mais c'est ainsi que se terminent mes aventures.

Posté par Jeferai à 11:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur J-0

    Bah non c'était pas ennuyeux, mais je pensais être la seule à pouvoir te faire chialer avec mon humour désespérément nul. visiblement, c'est raté ! irish emotion is stronger...

    Posté par Crim', 09 décembre 2007 à 11:54 | | Répondre
  • Mais non ne dit pas ça Tu ne m'as jamais fait chialer, sinon de rire. (C'est magnifique ce que j'écris).

    Posté par Jeferai, 09 décembre 2007 à 16:21 | | Répondre
Nouveau commentaire